Coup de cœur exposition Les imparfaits de la 1ère édition…

F.A.D. Québec dévoile le nom du coup de cœur de la la 1ère  édition

de l’exposition «Les imparfaits» 2015 sous le thème Colore ta vie ! 

Repentigny, 3 décembre 2015 – L’artiste Ani Müller porte-parole de la Fondation des adolescents en difficulté du Québec et      coorganisatrice  de la 1ere édition de l’exposition «Les imparfaits» dévoile le DVD 2015 au Marché de Noël de L’Assomption.

Le 25 octobre dernier avait lieu le finissage de l’exposition «Les imparfaits» sous le thème Colore ta vie!  L’exposition a permis aux adolescents de vivre et participer à un vernissage avec la porte-parole de la fondation, madame Ani Müller, et des artistes professionnels que vous pourrez découvrir en plus de conférences et témoignages dans le DVD «Les étiquettes»

Le DVD est un outil de sensibilisation pour tous les adolescents qui vivent une différence…Le coup de cœur de la 1ère édition «Les imparfaits» sous le thème colore ta vie ! Est Juliette Bergeron 15 ans de Mascouche, son œuvre «Le jugement».

« Arrêtons d’étiqueter nos enfants par des diagnostics…! Affirme Isabelle Sergerie, présidente fondatrice de la F.A.D. Québec

TDAH, dyslexie, TOC… et si le cerveau pensait tout simplement différemment… Einstein était dyslexique et a créé la formule de la relativité… Et s’il avait tout simplement inversé sa formule ?

Et si les diagnostics reflétaient plutôt un trait de caractère, un talent caché ?

La FAD Québec désire faire émerger le capital humain derrière la différence. Aidons nos adolescents à trouver leur talent unique et guidons les vers des accomplissements seins, nourrissants et édifiants, qu’ils puissent s’accomplir dans leur futur rôle de bâtisseur de l’avenir ! »

Les fonds amassés par la vente du DVD, les toiles des artistes ainsi que la vente de pain en collaboration avec Les Richelieu de Repentigny serviront à financer des cours d’art-thérapie, à participer à des activités d’intégration sociale dans le but de les rendre autonomes et aptes à l’intégration au monde du travail

Merci aux artistes qui ont participé à cette première édition: Ani Müller, Mélanie Poirier, Pierre Legrand, Nathalie Godard, Caroline Laplante, Nancy Aubu, France Sénécal

Merci à nos adolescents qui nous ont dévoilé leur talent et ce tout en couleur… Naïa St-Germain,  Juliette Bergeron, Maoly St-Germain, Laurie Casaubon et Jaële St-Germain Je vous invite à les découvrir dans le DVD…

Le DVD est disponible au Marché de Noël de L’Assomption au kiosque d’Ani Müller, ainsi qu’au Centre de copies The UPS store de Repentigny, Imagerie Pixel ainsi qu’à l’Académie des arts au point du jour de L’Assomption.

Défi « Colore ta vie !  » pour adolescents entre 12 et 17 ans

Exposition « Les Imparfaits » du 8 au 28 octobre 2015

Vous êtes invités, chers ados, à participer à un projet d’exposition initié par la Fondation d’adolescents en difficulté du Québec . En participant, au défi « Colore ta vie ! » tu participeras à une véritable exposition au Centre d’exposition de St-Thérèse intitulée  »Les imparfaits ». Les œuvres seront exposées parmi les œuvres d’artistes peintres de renom du Québec. De plus, tu auras la chance d’être reconnu coup de cœur du public, de  dessin, de collage ou de peinture. Le coup de cœur du public sera dévoilé lors de la journée finissage le 25 octobre prochain au au Centre d’exposition de St-Thérèse.

L’exposition les imparfaits est inspiré du parcours de notre porte-parole Ani Müler, pour qui l’art a été un de ses exutoires… ses œuvres dénoncent aussi les standards de la société, l’image de la perfection et les jugements portés sur les performances personnelles. À travers ses œuvres, Ani Müller parle d’erreurs et dénonce son vécu et celui des autres. Ani réalise des œuvres imparfaites et toujours fragmentées. Elle déforme les images et suggère un effet d’éclatement et de mouvement. L’artiste dénonce les moments où les êtres humains se sentent dépassés, imparfaits dans une société qui est loin de l’être…

Défi « Colore ta vie !  » Nous souhaitons que tu puisses t’exprimer à travers l’art et vive une expérience de vernissage hors du commun !

Conditions pour l’exposition de dessin, de collage ou de peinture pour le vernissage :

1. Ta création doit exprimer ce que tu vis face à la thématique « Colore ta vie ».

2. Ta création témoigne de ce que tu vis par rapport au fait d’être différent, et comment ça peut être vécu, soit négativement (un obstacle) ou positivement (un défi).

3. Les œuvres doivent être du format 16″x20″

4. Les créations peuvent être présentées sur toile, feuille ou carton

5. Les collages d’images de photos et de mots sont permis

6. L’œuvre doit être soumise au plus tard le vendredi 25 septembre 2015 à 17 heure ou envoyé au centre de distribution The UPS store 211 boul. Brien bureau 8 Repentigny, Qc J6A 0A4 à 17 heure

Dans le cadre de l’exposition, ta création sera un témoignage que la différence peut-être une force et une qualité en dépit des jugements des gens.

Tous les artistes qui participent au défi « colore ta vie ! »

  • Tous les artistes exposeront à laMaison Lachaîne, située au 37, rue Blainville Ouest, à Sainte-Thérèse du 8 au 25 octobre avec Ani Müller et d’autres artistes choisies, l’œuvre pourrait être vendue et 50 % reviendront à l’artiste

  • L’œuvre pourrait être sur certains articles promotionnels de la fondation

  • Vidéo sur l’œuvre et son artiste

  • Publication dans les médias et médias sociaux

Coup de coeur du public

  • L’artiste exposera au Centre d’exposition de St-Thérèse du 8 au 25 octobre avec Ani Müller et d’autres artistes choisies, l’œuvre pourrait être vendue et 50 % reviendront à l’artiste

  • L’œuvre sera sur certains articles promotionnels de la fondation

  • Vidéo sur l’œuvre et son artiste

  • Publication dans les médias et médias sociaux

Pour toutes informations supplémentaires info@fadquebec.org ou 450-916-8999

Briser le mur du déni…

Avant de se retrouver dans une société complètement névrosée…

Isabelle Sergerie, L’alchimie en affaires comme dans la vie…

61,39 millions de comprimés contre le TDAH ont été distribués dans les pharmacies québécoises l’an dernier, et combien pour les « burnout » et les dépressions reliés au même milieu?

Le Québec est présentement en très mauvaise position, en plus d’investir inutilement dans un système d’éducation non approprié, non productif, non valorisant et extrêmement coûteux, et des coûts collatéraux qui y sont reliés, soit le système de santé, les psychologues, les psychiatres, les travailleurs sociaux, les centres jeunesse et tous ces frais pour cadrer les élèves et les enseignants dans un système qui va à l’encontre du gros bon sens.

Le premier pas vers une société névrosée, c’est de vouloir en faire tous des modèles identiques et quand nous n’y arrivons pas nous leur mettons une étiquette. TDA-H, TED, TOC, et hop! S’ils ne se conforment pas, il est fortement suggéré de les médicamenter. Est-ce possible que le système ne convienne tout simplement pas? Il semblerait qu’une partie de la réponse vienne de la hausse du décrochage et le constat est que de réforme en réforme, rien n’y fait.

Il ne faudrait pas mettre tout le blâme sur les professeurs, bien au contraire. À chaque réforme il y a plusieurs professeurs qui se retrouvent en burnout. Pas surprenant, puisqu’on leur demande d’enseigner à l’envers du gros bon sens.

TDAH, dyslexie, TOC… et si le cerveau pensait tout simplement différemment… Einstein était dyslexique et a créé la formule de la relativité… Et s’il avait tout simplement inversé une formule… Et  Graham Bell était probablement TOC, pour recommencer 2000 fois une expérience! En quoi ne souhaitons-nous pas que nos enfants de demain deviennent des Einstein, des Henry Ford, des Graham Bell, des Disney? Est-ce qu’on veut que nos jeunes deviennent des robots?

Si oui, pour qui, pour quoi?

Quand nous étudions les différents profils, et ce, dès l’âge préscolaire, il y a des enfants qui aiment les blocs, d’autres socialiser, d’autres c’est le dessin et le bricolage. Il n’y en a qu’environ 15% qui s’assoient et aiment apprendre par les livres. C’est donc dire que nous contraignons 85% de la population de se réaliser par ses talents innés. Pas surprenant que dès qu’ils entrent en milieu scolaire, ils mettent un pied dans la névrose.

Il serait intéressant d’analyser le taux de diplomations qui sont reliées directement à une passion, sport-étude, programme d’éducation internationale, étude-profession, art-étude.

Si nous souhaitons arrêter d’étiqueter TDA-H, TED, TOC, nous pourrions les étiqueter SE, PEI,  DEP, ME (manœuvre expert), les laisser apprendre par le jeu, par leur passion. Certains sont de type manuel, d’autres social, d’autres de type cartésien, imaginatif ou affectif.

Les écoles qui mettent déjà cette théorie en pratique, et ce, dès la prématernelle, sont les écoles Montessori. Elles sont trilingues, et profilent le talent dès le plus jeune âge. Elles ont comme mission de stimuler par le jeu et les différents modes d’apprentissage du cerveau.

Je ne crois pas que ce soient les élèves qui doivent s’adapter au système scolaire, mais bien les systèmes scolaires qui doivent s’adapter à leur clientèle. Toute entreprise privée qui souhaite demeurer performante et surpasser ses concurrents sait qu’elle doit tout miser sur la qualité du produit et son service à la clientèle. Il ne lui viendrait jamais à l’idée de baisser la qualité de son produit, la qualification de ses partenaires, et encore moins de négliger sa clientèle existante.

En quoi une entreprise gouvernementale ne souhaiterait pas appliquer les mêmes règles de succès? Peut-être devrait-elle avoir comme mission de détecter le talent inné dès le plus jeune âge, et d’investir rapidement dans le bon talent.

Il a été démonté à maintes reprises que les garçons sont plus performant académiquement quand ils bougent. Au nom de quoi continuons-nous à forcer les enfants à s’asseoir toute la journée et apprendre, alors qu’il est possible d’apprendre en s’amusant?

Le monde n’est pas fait que d’artistes, mais au Québec, comme société distincte, nous sommes les rois de la créativité. Je dis oui à protégeons notre culture. Encore faudrait-il apprendre à nos propres enfants comment bien l’écrire et la parler. Et non à handicaper notre relève volontairement en leur privant l’accès à la vraie éducation dans les 3 langues officielles. Là nous pourrons parler d’une société distincte et avant-gardiste.

Tant que nous priverons nos futures générations à l’accès à l’information et aux  affaires étrangères en limitant l’accès aux différents modes d’apprentissage, et tant que nous accepterons de nous enliser dans une névrose collective, je crois qu’il est utopique de croire que les résultats seront différents de ceux que nous connaissons déjà… Près du tiers des Québécois n’obtiennent pas leur diplôme d’études secondaires.

44% des ordonnances canadiennes contre le TDAH sont livrées au… Québec!

Arrêtons d’y penser et voyons-y!

C’est l’heure de briser le mur… It’s time for breaking the wall… 

Donnons-leur des outils TDAH, dits outils pour porter attention et outils pour calmer et demeurer centré. Dyslexie, dite outil de lecture et de rédaction, et tous les défis comportementaux tels que l’anxiété, l’impulsivité, l’obsessionnelle demande des outils d’intelligence émotionnelle et de gestion d’énergie biologique.

MERCI DE NOUS AIDER À LES AIDER !!!

Vendredi, 20 février 2015

MERCI DE NOUS AIDER À LES AIDER!

Flash Interdit
par Pierre Y Pelletier

 

 

 

La présidente de la Fondation d’adolescents en difficulté du Québec, Isabelle Sergerie, lançait tout récemment la 2e soirée Arts, vins & fromage de La F.A.D. Québec. Cette soirée haute en couleur se déroulait cette année au Planétarium Rio Tinto Alcan, sous le thème Vins & Fromages et Étoiles.

Créée en 2010, la Fondation des adolescents en difficulté du Québec est un organisme à but non lucratif qui a comme mission de venir en aide aux jeunes de 11 à 17 ans vivant une difficulté liée à un handicap physique, intellectuel, ou encore un trouble d’apprentissage ou d’adaptation sociale.
« Nous voulons aider le plus grand nombre de jeunes à trouver leur chemin malgré leur différences, explique la dynamique présidente, Isabelle Sergerie. Car tout jeune en difficulté mérite notre attention! Nous leurs faisons vivre de belles expériences qui leur permettent d’avoir un nouveau regard sur leur propre personne et d’avancer dans la vie. Bien souvent, cela agit comme un élément déclencheur vers des choix et des habitudes de vie plus nourrissantes, plus agréables et plus édifiantes, donc souvent le rêve devient réalité, il ne suffit que peu de choses pour y arriver. Ces adolescents sont généralement déstabilisés, soit suite à un diagnostic TED, TOC, TDAM, dyslexique, dysphasique, de surdouance, etc., soit par une difficulté d’adaptation sociale due à de l’intimidation, un mauvais classement, un mauvais diagnostic, trop de psychotropes, légaux ou illégaux. »

 

 

 

John Auger, verse un p’tit verre de blanc à l’artiste peintre, Ani mûller.

 

 

 

Et que dire de plus du saxophoniste, Jean Dury, qui tout au long de la soirée nous à détendu avec sa douce musique.

 

 

 

 

 

Toujours fidèle partenaire de la Fondation, et commanditaire important, Richard De Frias, président de mécanique De Frias et ses invités.

 

 

 

 

Témoignage émouvant d’un des adolescent qui a vécu l’aventure de la transformation.

 

 

 

 

 

Une toile de l’artiste Ani Mûller « Auto de Collection ».

 

 

 

 

 

Toile « Auto de collection » de l’artiste Ani Mûller acquise par Stéphane Lemieux d’Ado-Boulot, fidèle partenaire de la Fondation.

 

 

 

 

Toile « Maintenant » de l’artiste Louise Larose acquise par Pierre Bernier, président d’IGF Vigilance, fidèle à la Fondation.

 

 

 

 

Photo historique de 2 grands, Guy Lafleur et Jean Béliveau, prise par Pierre Y. Pelletier, acquise par Guillaume Larosée, fidèle de la Fondation.

Qu’ont-ils en commun? La différence…
Tout comme Alexander Graham Bell, Einstein, Ford, Disney, Churchill, Coco Chanel, Oprah, Julie Snyder, Céline Dion, Janette Bertrand, pour ne nommer que ceux-ci.

« La fondation est là pour donner à ces jeunes des outils afin de découvrir l’utilité de leurs différences, pour découvrir leurs atouts et surtout de se prouver qu’ils sont capables de faire et d’accomplir de grandes choses. Car si pour la plupart, ils semblent fonctionnels, je peux vous assurer qu’ils ont le cancer de l’âme… Certains sont en phase terminale, à un pas du suicide, d’une overdose ou de poser un acte de désespoir qui peut hypothéquer le reste de leur vie et celle d’autrui… Chaque geste posé nous rapproche de notre objectif, soit d’aider un enfant perdu à retrouver son chemin… son étoile… Merci à vous, de nous aider à les aider. »

 

 

 

Guillaume Larosée a fait cadeau du cadre légendaire à son père et partenaire d’affaires Mario Larosée. Wow! Moment, père/fils très émouvant!

 

 

 

 

Photo publiée sur le site du National Geographic, le désert d’Atacama au Chili, centre galactique (voie lactée) par l’astrophotographe Julien Martel.

 

 

 

 

Mme Gill présente l’oeuvre généreusement offerte par l’astrophotographe Julin Martel à son heureux acquéreur, Bruno Bélanger.

 

 

 
Catherine Lafrance, heureuse gagnante de l’aquarelle « Cheval de Trois » de l’artiste Miclel Beaudet reproduite sur canevas par The UPS store de Repentigny.

 

 

 

 

Bruno Bélanger l’heureux gagnant de la lithographie « 5 à 7″ dans le monde de l’artiste Gabriel Landry.

 

 

 

 

Camille Sergerie, secrétaire bénévole pour la fondation, est bien fière de sa maman Isabelle, pour le travail qu’elle accomplit pour la Fondation.

Soirée Vins & Fromages, Arts et Étoiles

Le 28 janvier prochain se tiendra une soirée Arts Vins et Fromages au profit de la fondation des adolescents en difficulté, une soirée haute en couleurs et en saveurs à ne pas manquer…

Pour vous procurer des billets, veuillez communiquer directement avec moi au 514-883-8749

« Il s’agit d’une soirée de bienfaisance vraiment hors de l’ordinaire, explique la femme d’affaire Repentignoise Isabelle Sergerie, présidente-fondatrice de la Fondation. Cette année, elle se déroule au Planétarium Rio Tinto Alcan, sous le thème Vins & Fromages, Arts et Étoiles. Les participants qui le désirent pourront d’abord voir une des présentations du Planétarium, puis ils passeront à la salle de réception où une dégustation de vins d’importation privée et de fromages fins les attendra. Tout cela sera agrémenté de prix de présence et d’un encan d’œuvres d’art offertes par des artistes contemporains connus, notamment Louise Larose, Alexandro T. Garcia et Ani Müller. Il y aura aussi une succession de surprises, dont un service de chocolat au porto offert par la chocolatière Joane L’Heureux. »

 

 

Soirée Vins et Fromages au Château Dufresne

Le 22 janvier dernier  a eu lieu une soirée Arts Vins et Fromages au profit de la fondation des adolescents en difficulté, une soirée haute en couleurs et en saveurs…

http://www.lametropole.com/blog/pierre-y-pelletier/le-grand-coeur-d-isabelle-sergerie

Ne manquer pas notre prochaine soirée du 28 janvier 2015 qui se déroule au Planétarium Rio Tinto Alcan, sous le thème Vins & Fromages, Arts et Étoiles.

Veuillez télécharger le document : Encart vin et fromage

 

Voyage F.A.D.Québec Cuba 2014

Pour le voyage du mois de mars 2014

La fondation recherche des adolescents entre 11 et 17 ans avec une difficulté physique, sociale et/ou mentale. Il doit être autonome, sans aide ou soins médicaux particuliers, quatre moniteurs accompagnent le groupe lors de cette semaine.

La fondation défraie le voyage ainsi que toutes les dépenses des adolescents sélectionnés. Tout ce que les candidats auront à fournir sont leurs dépenses souvenirs.

Si vous avez un candidat pour la cohorte de mars 2014, merci d’envoyer la référence avec un brin d’histoire et la nature de sa difficulté à info@fadquebec.org avant le vendredi 10 décembre 2013 à 17 heures, le conseil d’administration évaluera chaque demande et les candidats sélectionnés seront annoncé sur le site de la fondation. Merci de faire passer le message…

Encore un grand merci à tous nos partenaires et donateurs, c’est grâce à vous que nous pouvons faire vivre une aventure extraordinaire à nos adolescents en difficulté…

Isabelle Sergerie présidente

Vidéo du voyage humanitaire Cuba août 2013 F.A.D.Québec et Ado-Boulot

Concours québécois en entrepreneuriat de Lanaudière

La FAD Québec était là…

La FAD Québec est fière d’avoir supporté Les jardins du Méandre tout au long de l’année… Voici un des moments heureux de cette collaboration…

Le 8 mai dernier, dans la catégorie Économie sociale, c’est l’entreprise Jardins du Méandre qui a su toucher le jury.

Elle a également remporté le prix du vote du public. Merci à tous les supporteurs de la FAD Québec qui ont voté en ligne… Chaque vote a compté…