MERCI DE NOUS AIDER À LES AIDER !!!

Vendredi, 20 février 2015

MERCI DE NOUS AIDER À LES AIDER!

Flash Interdit
par Pierre Y Pelletier

 

 

 

La présidente de la Fondation d’adolescents en difficulté du Québec, Isabelle Sergerie, lançait tout récemment la 2e soirée Arts, vins & fromage de La F.A.D. Québec. Cette soirée haute en couleur se déroulait cette année au Planétarium Rio Tinto Alcan, sous le thème Vins & Fromages et Étoiles.

Créée en 2010, la Fondation des adolescents en difficulté du Québec est un organisme à but non lucratif qui a comme mission de venir en aide aux jeunes de 11 à 17 ans vivant une difficulté liée à un handicap physique, intellectuel, ou encore un trouble d’apprentissage ou d’adaptation sociale.
« Nous voulons aider le plus grand nombre de jeunes à trouver leur chemin malgré leur différences, explique la dynamique présidente, Isabelle Sergerie. Car tout jeune en difficulté mérite notre attention! Nous leurs faisons vivre de belles expériences qui leur permettent d’avoir un nouveau regard sur leur propre personne et d’avancer dans la vie. Bien souvent, cela agit comme un élément déclencheur vers des choix et des habitudes de vie plus nourrissantes, plus agréables et plus édifiantes, donc souvent le rêve devient réalité, il ne suffit que peu de choses pour y arriver. Ces adolescents sont généralement déstabilisés, soit suite à un diagnostic TED, TOC, TDAM, dyslexique, dysphasique, de surdouance, etc., soit par une difficulté d’adaptation sociale due à de l’intimidation, un mauvais classement, un mauvais diagnostic, trop de psychotropes, légaux ou illégaux. »

 

 

 

John Auger, verse un p’tit verre de blanc à l’artiste peintre, Ani mûller.

 

 

 

Et que dire de plus du saxophoniste, Jean Dury, qui tout au long de la soirée nous à détendu avec sa douce musique.

 

 

 

 

 

Toujours fidèle partenaire de la Fondation, et commanditaire important, Richard De Frias, président de mécanique De Frias et ses invités.

 

 

 

 

Témoignage émouvant d’un des adolescent qui a vécu l’aventure de la transformation.

 

 

 

 

 

Une toile de l’artiste Ani Mûller « Auto de Collection ».

 

 

 

 

 

Toile « Auto de collection » de l’artiste Ani Mûller acquise par Stéphane Lemieux d’Ado-Boulot, fidèle partenaire de la Fondation.

 

 

 

 

Toile « Maintenant » de l’artiste Louise Larose acquise par Pierre Bernier, président d’IGF Vigilance, fidèle à la Fondation.

 

 

 

 

Photo historique de 2 grands, Guy Lafleur et Jean Béliveau, prise par Pierre Y. Pelletier, acquise par Guillaume Larosée, fidèle de la Fondation.

Qu’ont-ils en commun? La différence…
Tout comme Alexander Graham Bell, Einstein, Ford, Disney, Churchill, Coco Chanel, Oprah, Julie Snyder, Céline Dion, Janette Bertrand, pour ne nommer que ceux-ci.

« La fondation est là pour donner à ces jeunes des outils afin de découvrir l’utilité de leurs différences, pour découvrir leurs atouts et surtout de se prouver qu’ils sont capables de faire et d’accomplir de grandes choses. Car si pour la plupart, ils semblent fonctionnels, je peux vous assurer qu’ils ont le cancer de l’âme… Certains sont en phase terminale, à un pas du suicide, d’une overdose ou de poser un acte de désespoir qui peut hypothéquer le reste de leur vie et celle d’autrui… Chaque geste posé nous rapproche de notre objectif, soit d’aider un enfant perdu à retrouver son chemin… son étoile… Merci à vous, de nous aider à les aider. »

 

 

 

Guillaume Larosée a fait cadeau du cadre légendaire à son père et partenaire d’affaires Mario Larosée. Wow! Moment, père/fils très émouvant!

 

 

 

 

Photo publiée sur le site du National Geographic, le désert d’Atacama au Chili, centre galactique (voie lactée) par l’astrophotographe Julien Martel.

 

 

 

 

Mme Gill présente l’oeuvre généreusement offerte par l’astrophotographe Julin Martel à son heureux acquéreur, Bruno Bélanger.

 

 

 
Catherine Lafrance, heureuse gagnante de l’aquarelle « Cheval de Trois » de l’artiste Miclel Beaudet reproduite sur canevas par The UPS store de Repentigny.

 

 

 

 

Bruno Bélanger l’heureux gagnant de la lithographie « 5 à 7″ dans le monde de l’artiste Gabriel Landry.

 

 

 

 

Camille Sergerie, secrétaire bénévole pour la fondation, est bien fière de sa maman Isabelle, pour le travail qu’elle accomplit pour la Fondation.

Laisser un commentaire